La mode recommence toujours et les tendances du passé reviennent généralement. C’est le cas des chaussures pour femmes des années 1920 qui connaissent aujourd’hui un regain d’intérêt. Ces modèles classiques et chics sont de plus en plus appréciés des fashionistas du monde entier. Mais qu’est-ce qui rendent ces chaussures si attrayantes ? Quels sont les modèles incontournables de cette époque ? Dans cet article nous décortiquerons tout cela.

Mise en avant des chaussures des années 20

Durant les années folles, comme disaient les Britanniques, les femmes ont conquis leur liberté : Cela se reflète dans leurs vêtements, car les jupes et les robes sont de plus en plus courtes. Les chaussures cachées depuis si longtemps ont été révélées ! Les silhouettes élancées et fragiles sont mises en valeur par des tenues marquantes, mises en valeur par des chaussures légèrement extravagantes.

A lire aussi : Quel antivirus gratuit choisir ?

Les chaussures des années 1920 se caractérisent par leur élégance et leur sophistication. Elles sont habituellement décorées de détails soignés, tels que :

  • des broderies,
  • des perles
  • des strass
  • des motifs géométriques

Les matières employées sont aussi de grande qualité, à savoir le cuir ou le satin.

A lire aussi : Quelles sont les raisons qui poussent les gens à choisir le 3e pilier ?

Le talon est souvent assez bas, donc porter ces chaussures est très confortable. Pour obtenir plus d’infos sur ce sujet, vous pouvez lire plus ici.

Les années folles et ses chaussures tendances

Le T-strap ou en français Salomé est une chaussure à talon haut dotée d’une bride qui forme un T au sommet du pied. Cible ? Exposer autant de peau que possible.

Ces chaussures, très connues à l’époque, pouvaient se décliner dans des coloris variés, avec des talons assez petits, droits ou roulés, et des bouts arrondis, sauf au début des années où elles avaient des bouts pointus. En résumé, la bride est le point commun.

Variantes de la Salomé, Mary Jane sont des chaussures des années Charleston qui n’ont qu’une seule bride sur le dessus du pied. Ces chaussures à bride en T étaient à l’époque surtout utilisée pour danser. Les pieds sont bien maintenus par les sangles lors des danses endiablées du Charleston. Même aujourd’hui, des modèles identiques sont toujours créés, vous pouvez donc facilement en trouver un pour votre tenue des années 1920.

Style et couleur

La mode des chaussures pour femmes dans les années folles était celle aux talons épais, en bobine ou droits, de la même couleur que l’ensemble de la chaussure.

La mode de l’époque était aux brides et aux T-straps sur le dessus du pied, aux bouts fermés et ronds, mais peut également être ouvert sur certains modèles.

En termes de couleur, le noir traditionnel, le beige, le marron et le blanc peuvent convenir, même si à cette époque la chaussure peut être disponible en plus de couleurs. Bleu pastel ou foncé, rose pastel ou foncé, vert émeraude, satiné ou doré : la couleur des chaussures ne doit pas forcément correspondre à la tenue. Avec ces chaussures, les femmes portaient des chaussettes en coton, en soie ou en laine, côtelées ou à motifs.